Product comparision (0)

Contenu principal

Le défi du design

Spécialisée dans le design industriel, l’équipe du Studio Ambrozus consacre tout son savoir-faire à la conception et au développement des produits WESCO.

 

Le design, créateur de valeur

Stefan Ambrozus et son équipe n’ont qu’une idée : relever ce défi. Et l’audace les récompense : une bonne soixantaine de distinctions en design témoigne de la satisfaction d’une clientèle devenue fidèle au fil du temps.

Le Studio Ambrozus a été fondé en 1991 par Stefan Ambrozus à Cologne. Forte de cinq personnes, l’équipe oeuvre dans les domaines les plus divers. Ses principaux centres d’activité sont la cuisine, l’éclairage, les arts de la table, le design public et les biens d’investissement. La liste des clients parle d’elle-même : Abus, Grass, Hera,
Igus, Kesseböhmer, Runge, Zumtobel, Villeroy & Boch ainsi que berbel, aujourd’hui filiale à 100 % de WESCO. Le Studio Ambrozus est devenu le designer industriel de WESCO à la faveur de la fusion entre WESCO et berbel il y a sept ans, amorçant une fructueuse coopération.

Les prémices d’une idée

Et comment se déroule un projet de design ? Nous l’avons demandé à Stefan Ambrozus:
« Notre démarche ? En général, il ne s’agit pas d’inventer juste un produit. Nous avons la chance de pouvoir travailler sur des mandats concrets. Il faut tout d’abord comprendre le groupe cible, la gamme de prix, s’il y a des produits prédécesseurs ou non. Dans cette approche réflexive, nous tentons de comprendre le client et de définir les contours du mandat. C’est ce qu’on appelle le briefing. Cette phase d’apprentissage prend pas mal de temps, mais nous arrivons à la réduire assez facilement parce que nous connaissons la plupart de nos clients depuis longtemps.

Chaque projet ou presque commence par l’esquisse des premières idées. Nous élaborons ensuite des variantes, cherchons de nouvelles voies et en discutons tous ensemble. Suivent alors assez rapidement les premiers dessins géométriques par CAD, puis la confrontation aux modèles 3D. Ces tests sont essentiels : aussi géniales
que puissent être les esquisses, les géométries parfaites et les belles proportions, ce n’est vraiment génial que si toutes les fonctions techniques peuvent s’y insérer. Parallèlement, nous construisons de simples modèles à l’échelle 1:1 ou en carton ondulé, afin de vérifier en vrai les proportions et les variantes d’un projet. Ce processus de gestation met en jeu toutes nos ressources et c’est là que nous exprimons au mieux toute notre créativité et notre savoir-faire.

Lorsque nous avons besoin d’un feedback, nous recherchons l’avis des techniciens ou des fabricants. C’est alors que commencent la pondération des idées et leur filtrage. À partir d’une base technique étayée, nous pouvons cerner les aspects technologiques et en tenir compte. Bien sûr, nos projets ne précisent pas l’emplacement des vis, mais nous concevons les produits de telle sorte que tous les composants soient disposés de manière logique et judicieuse en vue de leur production. Nous filtrons les variantes les plus abouties du point de vue formel et technique et en présentons des maquettes pour visualiser le produit fini. Et nous sommes fiers lorsque le
client comprend notre concept, qu’il saisit comment nous avons concrétisé son mandat et qu’il en approuve la réalisation. »

La collaboration avec l'équipe WESCO est très importante. Les prototypes sont installés et discutés ensemble.

Les matériaux

« Les matériaux ? Ceux-ci sont en général prédéterminés. Chez WESCO, nous évoluons entre acier inoxydable et verre, la tendance étant au verre laqué côté verso. La laque prédéfinit la teinte et l’effet visuel, tandis que le verre côté recto résiste aux éraflures et est facile à nettoyer. Les excentricités visuelles, par exemple les matériaux à effet carbone, sont certes passionnantes, mais il s’agit là souvent d’une affaire de goût qui ne plaît pas forcément à tout le monde, et qui n’est pas toujours raisonnablement réalisable, surtout au plan technique. Il faut choisir un matériau pour sa durabilité : l’acier inoxydable a le taux de recyclage le plus élevé, et le verre répond aux critères de l’économie circulaire. De manière générale, notre mission est de concevoir des produits qui séduisent le plus, qui soient de bonne qualité au plan technique et dont le design et la couleur s’intègrent au mieux dans la cuisine. Nous travaillons avec l’équipe WESCO pour pressentir les nouvelles tendances, nous visitons les expositions de design et restons à l’affût des actualités dans ce domaine. La hotte doit s’intégrer dans la cuisine pour former un tout harmonieux.

L’avenir de la cuisine ? Nous observons une évolution, sans révolution. L’esthétique et sa signification ne changent pas du jour au lendemain, le design a lui aussi une certaine « longévité ». Au niveau qualitatif, les aménagements de cuisine se sont considérablement améliorés – il suffit de penser aux tiroirs et aux façades qu’on installait voici une quinzaine d’années. WESCO traverse la même évolution. Les produits s’améliorent sans cesse, tant au plan de la qualité et des matériaux que du confort d’utilisation.

Après les surfaces satinées, la tendance est aux motifs veinés inspirés du bois ou de la pierre pour répondre à la demande actuelle de bien-être. La hotte magnétise de plus en plus les regards en se métamorphosant en objet design capable de créer une ambiance « sons et lumières » (en plus de sa fonction d’aération). Mais l’aération
de cuisine sait aussi rester discrète, encastrée dans le plafond ou dissimulée sous la table de cuisson.»

 

Site de production à Wettingen

Venez avec nous pour une visite de notre production et de notre logistique à Wettingen.

Un petit tour dans les coulisses