Product comparision (0)

Contenu principal

Etude et conception

Quelle hotte pour quel plan de cuisson ?

Par Willi Wescoli
06 mai 2020
0

Une hotte est efficace quand elle peut déployer toute sa puissance. Plusieurs aspects entrent en ligne de compte. Le plus important est que la hotte soit adaptée à la configuration de la cuisine et à l’implantation du plan de cuisson. Nous vous expliquons ici les critères décisifs pour choisir une hotte idéale.

Une hotte de bonne largueur

Les vapeurs de cuisson sont entraînées par l’effet thermique. Elles ont tendance à se répandre naturellement. Très sensibles aux courants d’air transversaux, elles forment un cône en s’élevant. La hotte doit donc être assez large pour recouvrir le plan de cuisson, de manière à capter complètement les vapeurs de cuisson.

La hotte devrait être plus large, ou au moins aussi large que le plan de cuisson. La surlargeur de la hotte est importante surtout pour les hottes îlots, exposées aux courants d’air transversaux. Les hottes murales dotées d’une aspiration périphérique captent mieux les vapeurs même si le flux est perturbé, parce que l’aspiration périphérique accélère la vitesse de l’air – dans ce cas, la hotte et le plan de cuisson peuvent avoir la même largeur.

Nous recommandons une surlargeur par rapport au plan de cuisson:

  • Hotte murale: 100 mm des deux côtés
  • Hotte îlot: 180 mm des deux côtés

La bonne hauteur entre hotte et plan de cuisson

Réduire la distance entre la hotte et le plan de cuisson permet certes d’augmenter nettement l’efficacité du tirage, mais cela accroît le risque incendie. Pour des raisons de sécurité, la hotte doit être installée à la hauteur minimale prescrite. À défaut, les éléments thermosensibles de la hotte peuvent être endommagés.

La hauteur de la hotte dépend du type de plan de cuisson et du type de hotte. Elle varie en général entre 50 et 75 cm. Il faut respecter les spécifications du fabricant qui figurent sur chaque hotte. Pour les plans de cuisson à gaz, la hauteur minimale prescrite est plus élevée.

Hauteurs minimales par type de plan de cuisson

  • plan de cuisson électrique: 600 mm
  • piano à gaz: 650 mm
  • fourneau à bois Tiba: 500 – 1200 mm
  • hotte plafonnier: 900 – 1100 mm

Important: les prescriptions et les spécifications techniques des fabricants sont impératives, autant pour la hotte que pour le plan de cuisson.

La hauteur d’installation d’une hotte doit être suffisante pour ménager le champ visuel et la liberté de mouvement de l’utilisateur. Si les valeurs de référence ne le permettent pas, on peut installer la hotte à une hauteur plus élevée. Toutefois, il ne faut pas dépasser la hauteur maximale de 750 mm au-dessus du plan de cuisson. En plaçant la hotte plus haut, on affaiblit le tirage et par conséquent l’efficacité de l’aération. Si la hotte est malgré tout placée plus haut, il est indispensable d’augmenter la largeur de la hotte pour compenser la surhauteur.

Cuisiner au wok, au grill & autres

Le wok, le grill et les appareils tels que plancha ou teppanyaki sont capables de chauffer très rapidement, provoquant ainsi un fort dégagement de vapeurs vers le plafond. L’agenceur doit tenir compte des contingences suivantes dans son étude de conception:

  • opter de préférence pour une hotte à évacuation: cette solution est celle qui élimine le mieux les gros volumes de vapeurs et qui permet de maîtriser la qualité de l’air intérieur.
  • centrer si possible les unités wok, grill etc. sous la hotte (p. ex. dans les agencements en piano ou en modules indépendants).

Cuisiner au gaz

Si on utilise simultanément un appareil à combustion relié à un conduit de fumée, par exemple une cheminée d’agrément, et une gazinière associée à une hotte d’aération, il faut éviter le risque de dépression, qui peut provoquer un retour de fumées dans l’habitation. Dans ce genre de configuration, il est absolument indispensable d’installer un dispositif d’entrée d’air pour équilibrer le bilan aéraulique. La dépression ne doit pas dépasser 4 Pa à l’intérieur de la zone cuisine. Si la hotte fonctionne en circuit fermé, il faut vérifier que le filtre à charbon actif ne se charge pas en vapeur d’eau, sinon il risque de lier le monoxyde de carbone émis par la gazinière. Cette solution est admissible seulement si l’élimination des vapeurs d’eau est permanente tout l’année (p. ex. en combinaison avec une installation d’aération douce à simple flux).


L'auteur

Willi Wescoli

Expert en ventilation de cuisine
Willi Wescoli est un employé de longue date de WESCO AG et soutient l'équipe en tant qu'expert dans toutes sortes de questions autour de la ventilation. La similitude entre son nom et celui de la société est une pure coïncidence. Les recherches dans l'arbre généalogique ont montré qu'il n'y a pas de relation maternelle ou paternelle.

0 Commentaires

Pas de commentaires

Écrire un commentaire

* Ces champs sont obligatoires

Visitez nous dans notre exposition

Visitez notre exposition et profitez de tester nos produits en compagnie de nos spécialistes en aération.

Expositions WESCO

Références

Nous avons créé une galerie de références illustrant la mise en scène de nos produits dans différents exemples de réalisation triés sur le volet.

Vers les références