Product comparision (0)

Contenu principal

Hottes et éclairage: que la lumière soit!

L’âge de la pierre connaissait deux sources lumineuses pour la préparation des aliments: le soleil et le feu. L’ère moderne a multiplié les sources d’éclairage, chaque appareil électroménager ayant son propre éclairage pour faciliter la préparation des aliments. Aujourd’hui, l’éclairage est systématisé pour créer des ambiances particulières et valoriser les espaces culinaires. Quelles leçons faut-il en tirer pour les hottes d’aération?

LED: un standard bien établi

Lampes LED p. ex. pour hotte plafonnier (WESCO BE LED)

Les hottes commercialisées en Suisse sont dotées en grande majorité de lampes halogènes ou de lampes LED, ces dernières couvrant une part de marché d’environ 70%. Les LED tendent à se généraliser. Elles sont certes plus onéreuses à l’achat, mais elles consomment beaucoup moins et durent plus longtemps. Leur durée de vie est même dans bien des cas supérieure à celle des hottes d’aération. Il existe bien sûr encore des hottes dotées de lampes à incandescence ou de tubes fluorescents. Ces lampes sont en général remplacées en fin de vie, car l’installation d’un nouvel éclairage LED à la place de l’éclairage existant n’est économiquement pas raisonnable. Si la qualité des premières LED laissait encore à désirer, elle répond aujourd’hui à toutes les exigences. Fini, les points ultra-lumineux et les lumières froides. Aujourd’hui, les LED couvrent un large spectre de couleurs. La technologie RGB permet même de varier la température chromatique des lampes LED les plus récentes.

Un éclairage raffiné donne envie de goûter à tout!

Il existe deux types d’éclairage possibles sur une hotte: l’éclairage direct et l’éclairage d’ambiance. L’éclairage direct a pour fonction d’éclairer la surface de travail. Il doit être suffisamment lumineux pour supprimer toute zone d’ombre. Il doit aussi assurer un bon rendu de la couleur des denrées alimentaires, dont la perception dépend directement de la température chromatique de la lumière. Les schémas chromatiques suivants illustrent les variations de couleur des objets éclairés selon la température de la lumière.

Schéma chromatique à lumière blanc chaud
Schéma chromatique à lumière blanc froid

L’éclairage d’ambiance a pour fonction de créer une ambiance chaleureuse. Il est plus doux et souvent un peu tamisé. Il habille la cuisine et en fait un lieu de vie agréable tant avant qu’après les repas. Il peut être direct ou indirect – par réflexion contre la paroi.

Eclairage d’ambiance indirect (berbel Ergoline)

L’éclairage d’une cuisine dépend avant tout du type de hotte. Par exemple, une hotte intégrable n’éclaire que le plan de cuisson, ce qui est conditionné par sa largeur. En revanche, une hotte îlot doit logiquement illuminer toute la surface de l’îlot. Eclairer un îlot équipé d’une hotte de table pose à cet égard un défi particulier: dans l’idéal, l’éclairage vient du plafond, mais dans ce cas, il suffit de se pencher sur le plan de travail pour créer des ombres indésirables.

La hotte compte dans l’éclairage de la cuisine

L’éclairage d’une zone de cuisine doit être aussi homogène et régulier que possible. Mais dans la majorité des cas, l’éclairage est conçu indépendamment de l’aération de la cuisine, de sorte que l’éclairement est souvent irrégulier. Comment l’éviter? La plage de température de 2700 à 3200 kelvin s’est imposée comme standard dans l’industrie cuisiniste. Elle génère un ressenti agréable, à mi-chemin entre le bloc opératoire et le Moulin Rouge  . Ce standard a permis de marginaliser, voire d’éclipser totalement les différences d’éclairement entre la hotte d’aération et l’éclairage de la cuisine.

L’architecte est libre dans l’étude de l’éclairage: si le client demande explicitement un éclairage à lumière froide, l’éclairage de la hotte peut être adapté en conséquence. Il existe même des hottes, par exemple chez berbel, dont la température d’éclairage est réglable:

Skyline Edge de berbel: éclairage direct réglé sur blanc chaud
Skyline Edge de berbel: éclairage direct réglé sur blanc froid

Mais l’homogénéité de l’éclairage entre la hotte et le reste de la cuisine n’est véritablement garantie que si tous les composants de l’éclairage sont fournis par le même fabricant. Il n’est pas rare que des produits ayant les mêmes spécifications de température chromatique, mais fournis par des fabricants différents, n’aient pas le même rendu lumineux parce que cette spécification est difficile à définir à la production. Cela explique pourquoi certains fabricants se limitent à indiquer une plage de température.

Tendances actuelles et futures?

La technologie LED ouvre de nouvelles possibilités dans les déclinaisons de formes et de couleurs. Nous observons à cet égard plusieurs tendances qui auront indiscutablement une incidence sur l’éclairage des hottes d’aération.

  • Les dalles lumineuses permettent un éclairement régulier sur des surfaces de n’importe quelles dimensions, à la différence des spots LED, qui génèrent un éclairement conique.
  • Les parois auxquelles sont adossées les hottes murales sont de plus en plus souvent habillées en verre. Ce matériau élargit le langage créatif grâce à ses propriétés permettant de refléter et de transporter la lumière, voire de projeter des images. Ces possibilités existent déjà, la question étant de savoir si elles resteront limitées à des produits de niche ou si elles se généraliseront pour devenir une mode grand public.
  • Comme on le voit déjà sur certaines hottes, il est possible que la température de l’éclairage de cuisine devienne réglable pour répondre aux attentes de la clientèle, voire automatiquement régulée en fonction de la lumière extérieure, selon l’heure et la saison.

Pour conclure, il est certain que l’éclairage jouera toujours un rôle majeur dans l’aménagement intérieur.

Contacts

Avez-vous des questions? Contactez-nous!

Tél. +41 (0)21 811 48 10
info.lonay@wesco.ch

Interlocuteurs